Mon anniversaire cette année !

Précédente Remonter Suivante

Comme tu sais, nous approchons une fois de plus de la date de mon anniversaire.  Tous les ans, on fait une fête en mon honneur et je crois que cette année ce sera pareil.  Ces jours-ci, les gens font beaucoup d’achats, il y a des annonces à la radio, à la télé, on ne parle que de cela. Il ne manque plus que d’arriver à ce jour-là.

C’est agréable de savoir qu’au moins une fois par an, quelques personnes pensent un peu à moi. Comme tu le sais, il y a de nombreuses années que l’on a commencé à célébrer mon anniversaire.  Au début, les gens paraissaient comprendre et me remercier de ce que j’avais fait pour eux.  Mais maintenant, il semble que plus personne ne sait ce qu’on célèbre. On se réunit, on se divertit beaucoup mais sans savoir de quoi il s’agit.

Je me souviens que l’an passé, lorsque est arrivé le jour de mon anniversaire, on a fait une grande fête en mon honneur.  Il y avait des mets délicieux sur la table, tout était décoré et il y avait beaucoup de cadeaux. Mais tu sais quoi ? On ne m’a même pas invité.  J’étais le héros du jour et on ne m’avait pas envoyé d’invitation. La fête était pour moi et quand le grand jour est arrivé, on m’a fermé la porte. Et moi qui aurait tant voulu partager leur table… 

Réellement, cela ne m’a pas surpris car depuis plusieurs années, tous me ferment la porte.  De sorte que comme on ne m’avait pas invité, j’ai eu l’idée d’y être quand même et, sans faire de bruit, je suis entré et suis resté dans un coin.  Ils étaient tous là, buvant, quelques-uns ivres, racontant des blagues, riant…  Ils s’amusaient vraiment mais le comble, c’est lorsque est arrivé le vieux gros, vêtu de rouge, avec sa barbe blanche et criant HO ! HO ! HO ! .  Il avait l’air d’avoir bu plus que son compte, il se laissa tomber lourdement dans un fauteuil et tous criaient « Père Noël!   Père Noël ! » comme si la fête était en son honneur.

Les douze coups de minuit ont sonné et ils ont commencé à s’embrasser.  Moi j’ai tendu les bras espérant que quelqu’un m’embrasserait et tu sais quoi ?  Personne ne m’a embrassé.  Ensuite ils ont commencé à distribuer les cadeaux un à un et ils les ouvrirent jusqu’au dernier.  Je me suis approché pour voir si par hasard il y en avait un pour moi, mais il n’y avait rien.

Qu’est-ce que tu ressentirais si le jour de ton anniversaire tous s’échangeaient des cadeaux et qu’il n’y en avait aucun pour toi ?  C’est alors que j’ai compris que j’étais de trop dans cette fête.  Je suis sorti sans bruit et me suis retiré en fermant la porte derrière moi.

Chaque année c’est pire.  Les gens se souviennent du réveillon, des cadeaux et des fêtes, et personne ne se souvient de moi.  J’aimerais cette année à Noël que tu me permettes d’entrer dans ta vie, que tu reconnaisses qu’il y a 2 000 ans, je suis venu en ce monde pour donner ma vie pour toi, pour te prouver que je t’aime infiniment. Aujourd’hui, je désire seulement que tu croies cela de tout ton cœur.

Je vais te dire quelque chose. J’ai pensé que comme plusieurs ne m’invitent pas à la fête qu’ils préparent, moi je vais faire ma propre fête, grandiose comme jamais personne ne l’a imaginée, une fête spectaculaire. Je suis encore dans les préparatifs, j’envoie beaucoup d’invitations et aujourd’hui, il y en a une spéciale pour toi.  Tout ce que je demande, c’est que tu me dises si tu veux y assister et je te réserverai une place, et j’écrirai ton nom dans ma grande liste d’invités avec réservation anticipée. Mais ceux qui n’auront pas répondu devront rester dehors. Prépare-toi car lorsque tout sera prêt, le jour où tu y penseras le moins, je donnerai ma grande fête… et je t’accueillerai dans mon amour pour toujours.

__________________

Anonyme - Texte trouvé sur Internet et légèrement modifié. Marie Barrette