CQDE

Précédente Remonter Suivante

Le Centre québécois du droit de l’environnement
par Louise Roberge, coresponsable, membre de l'CQDE

Quelle que soit la station radiophonique ou la chaîne de télévision à laquelle nous prêtons attention, nous sommes mis au fait d’endroits où l’environnement a été soit oublié, soit transformé de façon néfaste. La cause peut en être des travaux exécutés par l’homme, une catastrophe naturelle ou la conséquence d’une dégradation lente et naturelle que l’on ne perçoit pas toujours.

Comment se rendre compte des divers changements subis par l’environnement et surtout à qui s’adresser pour signaler le problème? Le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) possède une expertise juridique en ce qui a trait à la protection de l’environnement. Actif depuis 1989, il joue un rôle déterminant au sein de la société québécoise.

Ses objectifs

En plus d’une implication importante dans les dossiers d’Anticosti, du gaz de schiste et de la protection de l’eau, les démarches juridiques du CQDE ont obtenu des gains concrets, notamment dans les domaines suivants :

Cet aperçu des activités du CQDE démontre la pertinence de ses actions malgré des ressources très limitées. Les membres du conseil d’administration sont des professionnels œuvrant dans des domaines complémentaires et ont à cœur les objectifs de l’organisme en y participant de façon fructueuse.

Nous devons mentionner le prix spécial décerné au CQDE en mars 2016 lors de l’événement Villes et villages à la Rescousse afin de souligner sa contribution majeure à la défense du patrimoine naturel québécois. Son cofondateur et président Me Michel Bélanger s’est vu attribuer le titre d’avocat émérite par le Barreau du Québec. Les objectifs du CQDE se concentrent aussi sur le développement des besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Présente lors de la réunion du 2 novembre 2016, je fus touchée de constater que l’équipe était constituée de personnes de deux générations plus jeunes que la nôtre. L’avenir m’est apparu des plus positif. Les personnes intéressées à en apprendre davantage sur cet organisme pourront aller sur le site https://cqde.org/.

[avril 2016]