Le mode de scrutin fédéral

Précédente Remonter Suivante

Et puis après...
Par Viviane Lacroix

Nous sommes au lendemain des élections fédérales du 19 octobre dernier. Le Canada, le Québec, et Montréal ont remercié le gouvernement conservateur. 68,49 % des Canadiens ont exprimé leur opinion.

Je suis allée voter! La démocratie, c’est important pour moi. Cependant, je me demande si mon vote compte. Est-ce qu’il exprime ce que je voudrais pour mon pays, pour les aînés, pour mes petits-enfants? Est-ce que j’ai voté pour le moins pire? Est-ce que mes idées seront défendues par quelqu’un à la chambre des communes?

Je n’ai pas voté pour le Premier ministre ni pour toutes les idées d’un parti; je n’ai voté que pour le député d’une circonscription. Existerait-il un mode de scrutin plus respectueux de l’opinion des électeurs et, par conséquent, plus démocratique?

Pour répondre à ma question, j’ai consulté le site du Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN).

Sur le site Web de ce mouvement, son président, Jean-Sébastien Dufresne écrit : « Le système électoral est le fondement de la démocratie représentative et nous considérons qu’obtenir un mode de scrutin respectant la population et ses idées politiques améliorera la démocratie dans son ensemble ».

Plus loin, je note les objectifs démocratiques que ce mouvement poursuit dans la solution qu’il propose. Le mode de scrutin doit respecter la volonté populaire, permettre le pluralisme politique, assurer l’importance des régions, viser une représentation égale des femmes et des hommes et incarner la diversité ethnoculturelle québécoise.

Le Mouvement Démocratie Nouvelle propose comme solution le mode de scrutin proportionnel mixte et compensatoire pourvu de mécanismes pour améliorer toutes les facettes de la représentation.

Ce mode de scrutin me permettrait de choisir un chef, un représentant de circonscription et d’avoir aussi des représentants qui défendraient mes idées. Cela m’apparaît donc beaucoup plus démocratique. Je vais donc continuer à m’informer et à suivre les actions entreprises par le Mouvement Démocratie Nouvelle.

Il est à noter que Justin Trudeau a promis la création d’un comité parlementaire spécial qui se pencherait sur un éventail de réformes comme la représentation proportionnelle, le vote en ligne et le vote obligatoire. Surveillons la création de ce comité et de son mandat.

Vous voulez en savoir davantage sur les propositions de Démocratie Nouvelle? Consultez leur site : http://www.democratie-nouvelle.qc.ca/.

Le site suivant peut aussi vous éclairer sur le suivi des promesses électorales du Premier ministre : https://www.trudeaumetre.ca/fr

[décembre 2015]