Retraité, mais toujours citoyen

Précédente Remonter Suivante

Redevenu, pour une part, à même de disposer d’une partie de mon temps pour réfléchir à l’importance de la responsabilité citoyenne, je veux en témoigner.

On connaît la Déclaration universelle des droits de l’homme mais celle des devoirs de l’humain, qu’en est-t-il? Notre participation citoyenne se limite-t-elle à voter le jour des élections? Que des élus soient l’objet de pressions abusives à l’encontre du bien commun, des citoyens attentifs devraient pouvoir témoigner en faveur dudit bien commun.

Ayant assisté, depuis juin 2011, aux réunions du Conseil d’arrondissement présidées par M. le maire Alan De Sousa, je crois pouvoir cerner l’ampleur et l’intérêt de la tâche citoyenne.

Les réunions régulières du Conseil ont lieu tous les premiers mardis du mois à 19 h 30, au 777, boul. Marcel-Laurin. L’autobus 128 y conduit. Un stationnement est également disponible.

Outre Monsieur le maire, quatre conseillers complètent le Conseil d’arrondissement : Mme Michèle D. Biron, MM. Francesco Miele, Aref Salem et Maurice Cohen. Ils appartiennent au même parti politique. Il n’y a pas d’opposition au Conseil de Saint-Laurent.

Nous avons accès à l’ordre du jour suivant : Sujets d’ouverture, Affaires contractuelles, Administration et finances, Réglementation, Ressources humaines, Nomination/Désignation, Information, Autres sujets et Levée de la séance. De plus, le procès-verbal de la séance du deuxième mois précédant l’assemblée de la soirée et un document des Bons de commande de moins de 25 000 $ pour le mois terminé, sont disponibles à l’entrée de la salle. Tout ça, pour une seule personne observatrice, c’est beaucoup. Ce n’est pas tout de pouvoir poser une question ou plusieurs; il faut être pertinent, prudent et crédible.

Pour autant que je me souvienne, nous serions quelques quatre cents membres de l’AREQ dans l’arrondissement Saint-Laurent. Si nous pouvions compter sur une demi-douzaine de membres aux réunions régulières du Conseil, cela me semble-t-il, pourrait être très contributoire à la responsabilité citoyenne de l’arrondissement municipal.

J'invite les membres du secteur Du Ruisseau Raimbault à convenir de la faisabilité de la chose.

Georges Pagé

[avril 2013]