« Vieille » ce terrible mot

Précédente Remonter Suivante

« Vieille », ce terrible mot!1

Voici un extrait d’un document reçu lors d’une formation des responsables régionales du comité de la condition des femmes, et que je livre à votre réflexion en cette fin d’année.

« Le mot « vieille » dérange encore plusieurs d’entre nous. Il nous apparaît figé dans le temps et trop souvent synonyme de perte, d’abandon, de dégradation physique et mentale, de repliement sur soi ou de mise au rencart de la société. Mais peut-être refusons-nous aussi d’afficher les marques de l’âge ? Une chose est certaine, c’est que nous avons plus ou moins intériorisé les préjugés et stéréotypes liés à « la femme vieillissante ». Nous reproduisons en quelque sorte l’âgisme ambiant dont nous sommes pourtant victimes.

Avancer en âge n’est pas une catastrophe, même si cela représente des risques et des défis par rapport aux problèmes sociaux auxquels nous sommes confrontées à tous les âges, mais qui fragilisent davantage les personnes âgées. L’avancée en âge devrait être vécue comme un mouvement qui nous rapproche de soi et des autres, qui nous incite à transmettre la richesse de notre expérience, à déployer nos forces et notre solidarité. Et comme en vieillissant, nous serons de plus en plus nombreuses, nous devons dès maintenant nous engager pour obtenir des conditions de vie qui respectent nos droits à l’égalité, à l’autonomie et à la dignité et nous permettent d’avoir une véritable place dans la société. »

Notre association, l’AREQ, nous donne le pouvoir, un pouvoir important parce que collectif, de prendre action pour améliorer notre condition, pour changer les choses. L’une des actions récentes offerte a été un exposé-échanges Être femme, vieille et pauvre, un cocktail infériorisant, présenté le 10 décembre au Centre des loisirs de Saint-Laurent. Cet exposé nous a aidées en un premier temps à cerner les effets de cette réalité vécue par des femmes dont nous connaissions souvent peu ou mal la situation. Il nous reste maintenant à assurer le suivi de cette information.

(...)

Marie Barrette, responsable CCF

________________

1Bourret, Gisèle et al. : Citoyennes à part entière pour toute la vie. Dossier sur les femmes aînées initié par la Fédération des femmes du Québec avec l’appui financier de Condition féminine Canada. Ce dossier est publié sur le site Web www.ffq.qc.ca.